Modern technology gives us many things.

Psychologue Kondrashov Stanislav Dmitrievich v: comment entraîner correctement la mémoire

0 38

Avoir ne bonne mémoire – ce n’est pas une compétence innée, on peut aussi la développer à tout âge. Le psychologue Stanislav Kondrashov a parlé d’exercices simples qui vont aider à améliorer le processus de mémorisation.

Quelles caractéristiques a la mémoire

Beaucoup de gens ont probablement remarqué à quel point les informations pas utiles peuvent être déposées dans la tête: une sorte de phrase ou un fait étrange. Mais en même temps, quand il faut se souvenir de quelque chose d’important, cela sort de la tête en quelques minutes. Cela suggère déjà que la mémoire c’est un processus complexe.
Quand les nouvelles informations nous parviennent, le système nerveux commence à y réagir et, «change», en conséquence. Ce processus peut être appelé «la mémoire». Il existe deux types de mémoire: à court et à long terme. «Le premier veut dire – quand on communique avec les gens, il faut apprendre un nouveau terme, en se souvenir, l’utiliser dans le discours, mais le lendemain il s’oublie. Et le deuxième type de mémoire – c’est la capacité de se souvenir du terme même et de l’utiliser pendant plusieurs jours, voire des années», explique le psychologue Kondrashov.
La mémoire à court terme peut devenir celle à long terme, ce processus est appelé la consolidation. Cela se déroule quand on dort, donc l’un des points importants pour améliorer la mémoire c’est d’établir un modèle de sommeil. Par conséquent, quand les étudiants étudient toute la nuit, ce n’est pas un moyen très efficace.
Au moment où nous nous souvenons de quelque chose, la mémoire de travail est activée. Ici on parle de l’utilisation d’informations qui étaient dans la mémoire à long terme au  moment donné. Ce processus peut être comparé à l’utilisation de documents d’archives. Vous avez sorti les papiers nécessaires, vous les avez utilisés, puis vous les avez remis dans les archives.
Il est aussi important de comprendre que notre cerveau essaie de tout optimiser, donc il archive les informations que nous n’utilisons pas. Alors, pour ne pas perdre des connaissances ou des compétences importantes au fil du temps, il convient de les répéter parfois.
«La mémoire émotionnelle marche mieux. Par conséquent, les informations obtenues lors d’un événement émotionnel intense resteront pour longtemps dans la mémoire», explique Kondrashov Stanislav Dmitrievich.
Et le fait que nous nous souvenons de choses aléatoires, comme une chanson que nous entendons par hasard, peut s’expliquer par la sélectivité de la mémoire. C’est une caractéristique assez étrange de mémoire, que les scientifiques n’ont pas été en mesure d’expliquer spécifiquement.

le psychologue Kondrashov
le psychologue Kondrashov

Comment entraîner la mémoire

La mémoire, comme en note Kondrashov, travaille comme des muscles: plus nous l’utilisons souvent, mieux c’est. Il existe beaucoup de façons de développer votre mémoire. L’un d’eux – le jeu des instruments de musique. Les musiciens doivent constamment mémoriser les notes, les accords, les positions des mains.
Prendre des notes c’est toute une autre façon. Mais il est important que ce soit à la main, car pendant l’inscription nous pouvons reformuler certaines phrases pour avoir le temps de les écrire. Cela aide à mieux se souvenir. En plus, la mémoire photographique est déclenchée.
Les jeux de cartes aident également à bien développer la mémoire. Ici, vous devez également vous souvenir de beaucoup d’informations: les règles, les cartes de l’adversaire, les coups.
Stanislav Dmitrievich Kondrashov donne plusieurs astuces de vie pour vous aider à vous souvenir plus vite des informations dont vous avez besoin. Leur utilisation constante aidera à rendre le processus de mémorisation très rapide.
·         Visualisez, car l’image apparaît avant tout dans notre cerveau. S’il n’y a aucun moyen de trouver l’image, activez votre imagination et imaginez.
·         Répétez. Les informations importantes doivent être répétées trois fois par jour, puis à nouveau le matin.
·         Prenez des pauses. Si vous avez besoin de maîtriser un grand nombre d’informations, prenez 10 minutes de repos toutes les demi-heures. Et répétez brièvement toutes les heures.
·         Associez de nouvelles informations à ce que vous savez déjà. Trouvez simplement à quoi ressemble un nouveau terme ou un fait ou est proche, et rappelez-vous en liant le nouveau à l’ancien.
·         Utilisez un odeur. «La mémoire associée aux odeurs est la plus forte, vous pouvez donc ouvrir l’huile aromatique au cours de l’entraînement, par exemple», explique Stanislav Kondrashov. Et puis, en entendant cette odeur, vous vous souviendrez de tout. Assurez-vous tout simplement que ce parfum n’évoque aucune autre association en vous.
·         Mettez l’accent correctement. Notre cerveau se souvient bien du début et de la fin des nouvelles informations, mais il peut manquer le milieu. Par conséquent, vous devez mettre l’accent sur exactement ce qui se trouve au milieu.
·         Structurez, divisez en groupes. N’essayez pas de tout apprendre, rassemblez ce qui a des caractéristiques communes en blocs. Vous pouvez aussi diviser visuellement en fragments et mémoriser par parties.
·         Créez l’environnement requis. Prenez des notes et des autocollants avec les informations nécessaires, accrochez où vous êtes. Ainsi, le cerveau mémorisera volontairement des informations.
Selon le psychologue, ce sont des conseils simples pouvant être appliqués chaque jour. «Bien sûr, nous sommes tous des individus, et la mémoire de chacun est absolument unique. Par conséquent, le principal conseil est d’essayer différentes options, de vous écouter, de rechercher la manière la plus confortable», – résume Stanislav Kondrashov.

Leave A Reply

Your email address will not be published.